Agro650

Partageons l'atlantique et les fibres végétales

Pause hispanique

1 commentaire

Ce début de course aura été pour le moins compliqué : beaucoup de vent, mer dure… Finalement, les minis se sont repliés en Espagne, en attendant de pouvoir repartir vers les Canaries.

Partie en retard de Douarnenez, Annabelle était ensuite remontée depuis mardi midi, et avait rejoint le peloton. Plusieurs skippers ont du abandonner : Craig sur le 587 qui était entré en collision avec Annabelle, sur lequel les dommages étaient trop importants, Stan sur le 850 pour des problèmes de gréement, Bert sur le 821 dont le solent était déchiré (ou plutôt déchiqueté)…

Puis la fenêtre météo qui aurait du permettre aux minis de passer le Cap Finisterre s’est refermée, et il a ensuite été décidé d’arrêter l’étape à Sada, à côté de la Corogne. Mais même rejoindre la Corogne aurait été trop long, et seuls 5 minis ont rejoint ce port. Les autres se sont repliés sur le port le plus proche : Santander pour l’un d’entre eux, Gijon pour tout le reste… Dont Annabelle !

Cette étape imprévue n’est pas des plus faciles : les coureurs n’ont pas de portable, pas d’ordinateur, pas de pied à terre… En somme, rien d’autre que ce qu’ils avaient prévu pour la course, ce qui est frugal ! Heureusement, Annabelle a pu profiter d’un cyber-café pour envoyer quelques nouvelles :

« Je suis A Gijon, j’ai fait une nuit énorme  pour rattraper mon retard ! Je vais bien, au moins je suis avec la majorité de la flotte et nous prenons les choses avec philosophie…

Cette étape a été assez difficile, mais je m’en suis bien sortie. C’était dur moralement au début, car je suis la seule a être repartie de Douranenez après mon retour pour avarie. Les autres ont du abandonner. J’ai donc eu beaucoup de chance !

Pas de gros souci sur le bateau, juste quelques problèmes mineurs que je vais réparer à Gijon. »

En attendant, Annabelle peut compter sur ses petits cousins pour lui remonter le moral :

Dessin Raphaël et Solène

« Bonne fin de course » – Solène et Raphaël

Puisque tous les bateaux n’ont pas pu rejoindre le même port, l’étape est annulée, c’est-à-dire qu’elle ne comptera pas au classement de la course. Les Minis devront rallier Sada dès que possible pour reprendre la course et repartir vers Lanzarote, ce qui est envisagé à partir de mardi.

Courage Annabelle, et patience !

Publicités

Une réflexion sur “Pause hispanique

  1. Bonjour Amélie, la voix d’Annabelle Nous suivons avec attention les péripéties maritimes d’Annabelle. Nous pensons bien a elle et sommes impressionnés par son courage et sa détermination. Merci de te faire le relai de ses aventures. Nous t’embrassons ainsi que toute la famille. À très bientôt pour d’autres (bonnes) nouvelles

    Envoyé de mon iPhone

    >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s